Skip to main content

Justin Trudeau, député

Search justintrudeau.liberal.ca

Justin Trudeau : « C’est inacceptable que Parc-Extension n’ait pas une voix pour rassembler les organismes. »

Publié le 22 Avril 2011

Anne-Laure Favereaux

Élections fédérales, circonscription de Papineau

Dernière ligne droite avant les élections. Le 2 mai, de nombreux regards seront tournés vers la circonscription de Papineau. Le Progrès de Villeray & Parc-Extension a rencontré les deux principaux rivaux : Justin Trudeau, candidat libéral actuel et Vivian Barbot, candidate du Bloc Québécois.

Campus Outremont

À propos du Campus Outremont, Justin Trudeau souligne les opportunités que peut apporter le projet aux résidents. « C’est essentiel que [les résidents de] Parc-Extension ne soient pas juste impliqués dans la consultation, les décisions et le développement de ce projet-là. Avoir un meilleur accès pour Parc-Extension à ce campus va permettre des opportunités par rapport à l’éducation, par rapport à l’emploi. Les jeunes de Parc-Ex vont bénéficier de bibliothèques et de lieux d’études. Il y a tout un genre d’osmose qui va avoir un impact. On va aussi avoir des pressions par rapport au logement, il faut s’inquiéter de la gentrification. Il va falloir qu’on s’assure que l’arrivée d’étudiants, d’enseignants et de monde qui vont desservir et travailler dans ce campus ne va pas déplacer carrément des résidents qui sont dans une des dernières enclaves où ils peuvent vivre dans des logements à prix modiques à Montréal. »

Une table de concertation dans Parc-Extension.

Justin Trudeau prône « un travail en concertation » et souligne avoir participé à différentes concertations et avoir « exigé que Delfino [Campanile, du Regroupement en aménagement de Parc-Extension] et sa gang permettent aux élus d’être parmi ces réunions là. On n’est pas là pour imposer des solutions, mais pour être partenaires. En tant que voie élue par les gens, je trouve que j’ai une place dans cette table-là, qu’elle soit votante ou non. » Le député se dit « profondément frustré » du manque de table de concertation dans Parc-Extension. Justin Trudeau dit travailler sur ce dossier depuis un an et en faire, une priorité « une promesse électorale ». « C’est inacceptable que le quartier, probablement le plus pauvre à Montréal où il y a le plus de défis à Montréal, n’ait pas une voix pour rassembler les organismes, parce qu’on est en train de manquer du financement de Centraide, de dons dans un endroit où de la petite politique entre certains individus finit par faire obstruction à notre capacité de bien servir un quartier. »

 » De la petite politique entre certains individus finit par faire obstruction à notre capacité de bien servir un quartier. » – Justin Trudeau, candidat libéral

7400

Interrogé sur la polémique du 7400, boulevard Saint-Laurent, Justin Trudeau répond : « Ça a été une occasion manquée par la Ville, de trouver une utilisation plus équilibrée d’espaces communautaires et des résidences plus sociales, accessibles en étant à utilisation mixte. Ce n’était pas à ma place de prendre une décision, je respecte les différentes compétences. »

Controverses

Quelques actes de Justin Trudeau ont, ces derniers mois, fait réagir les citoyens. En début d’année, les résidents de la circonscription ont reçu, par voie postale, des calendriers du député. Certains dénonçaient l’utilisation de papier à l’ère du tout numérique et des inquiétudes écologiques. « Des calendriers numériques qu’on peut mettre sur son mur, il n’y en a pas beaucoup », défend M. Trudeau. « Ma responsabilité, c’est d’être le député pour tout le monde, d’établir des communications avec tout le monde. Je suis fier du calendrier que j’envoie, c’est une façon de souligner la vie de quartier et ma présence dedans. Je vois que les gens apprécient vraiment ça. »

L’envoi de cartes de vœux illustré par un portrait de la famille de M.Trudeau habillée de fourrure à Noël dernier avait aussi provoqué la polémique. Justin Trudeau réitère sa position. « Il s’agit de manteaux, fabriqués au Canada de façon responsable. Le Canada a été bâti sur le commerce de la fourrure. La plupart des gens ont été surpris de cette réaction virulente par rapport à cette photo de famille. »

Flickr

Next »

Contact us

Riding Office
529, rue Jarry est, bureau 302
Montréal (Québec) H2P 1V4
T: (514) 277-6020
E: trudeau.j@parl.gc.ca