Skip to main content

Justin Trudeau, député

Search justintrudeau.liberal.ca

Les conservateurs s’attaquent aux minorités, à la santé et à l’apprentissage en compromettant la diversité en milieu de travail

Pour diffusion immédiate
Le 23 juillet 2010

Les conservateurs s’attaquent aux minorités, à la santé et à l’apprentissage en compromettant la diversité en milieu de travail et en abolissant le formulaire détaillé de recensement

OTTAWA – Stephen Harper fait un grand pas en arrière en s’attaquant aux minorités canadiennes. Le Premier ministre a l’intention de réduire leur représentativité au sein de la fonction publique tout en compromettant leur santé, leur établissement et le financement de leur éducation, qui sont tous fonction des renseignements qui seraient fournis dans le questionnaire détaillé de recensement. C’est ce qu’ont déclaré les députés libéraux aujourd’hui.

« Les nouveaux Canadiens et les autres membres de minorités sont directement menacés par la décision de Stephen Harper de compromettre la diversité en milieu de travail et d’abolir le formulaire détaillé de recensement, a affirmé Justin Trudeau, porte-parole libéral responsable du multiculturalisme. La diversité est une réalité au Canada, et le multiculturalisme est une valeur canadienne fondamentale, mais le gouvernement conservateur ne veut pas que la fonction publique soit à l’image du public qu’elle est censée servir. »

Hier, Stockwell Day, président du Conseil du Trésor, et Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, ont ordonné la tenue d’une étude sur la diversité au sein de la fonction publique dont l’objet est une diminution des initiatives susceptibles de mieux refléter la société canadienne. Les mesures du gouvernement Harper auront pour effet de marginaliser davantage les groupes minoritaires au sein de la fonction publique, alors que ces groupes y sont encore sous-représentés, et de miner les efforts déployés par la fonction publique pour mieux représenter la diversité canadienne.

« On ne peut financer ce qu’on ne peut mesurer. C’est la raison pour laquelle les conservateurs font des coupures en ce qui concerne le recensement, a ajouté la porte-parole libérale responsable du Conseil du Trésor, Siobhan Coady. Supprimer le questionnaire de recensement détaillé veut dire réserver moins d’argent pour les personnes âgées, moins pour l’apprentissage, moins pour les soins de santé. Et ce sont nos citoyens les plus vulnérables qui seront les plus pénalisés. »

En raison de l’abolition du questionnaire de recensement détaillé, moins de Canadiens faisant partie de minorités seront dénombrés. Autrement dit, ils n’existeront plus pour le gouvernement lorsqu’il s’agira de déterminer les financements destinés aux programmes publics concernant la santé et l’apprentissage, par exemple.

« L’élimination du recensement et de la diversité en milieu de travail est le signe d’un problème de grande ampleur touchant le gouvernement : celui-ci fait passer l’idéologie avant les faits, a affirmé Mme Coady. Il abolit le recensement obligatoire parce qu’il ne veut pas voir le pays tel qu’il est. Il élimine la diversité en milieu de travail parce qu’il ne se soucie pas d’avoir une fonction publique dont la diversité est à l’image du pays. »

« Les conservateurs de Stephen Harper montrent encore qu’ils ne représentent pas le large centre progressiste de la société canadienne », a-t-elle conclu.

-30-
Renseignements :

Bureau de Justin Trudeau, député, 613-995-8872
Bureau de Siobhan Coady, députée, 613-992-0927

Flickr

Next »

Contact us

Riding Office
529, rue Jarry est, bureau 302
Montréal (Québec) H2P 1V4
T: (514) 277-6020
E: trudeau.j@parl.gc.ca