Skip to main content

Justin Trudeau, député

Search justintrudeau.liberal.ca

Passer de 20 à 50 millions $ pour aider les sans-abri

Agence QMI
Josianne Desjardins
17/03/2011 17h01

MONTRÉAL – Le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) compte sur l’appui des députés de l’opposition du gouvernement fédéral afin de réclamer un investissement de 50 millions $ pour les sans-abri du Québec avant le dépôt du budget mardi.

Une trentaine de personnes ont scandé des slogans tels que «l’itinérance, ça, c’est une urgence» lors d’une manifestation jeudi, à Montréal, pour qu’Ottawa augmente son aide aux sans-abri, alors qu’il accorde 20 millions $ par année depuis 10 ans.

L’aide supplémentaire demandée par le RAPSIM, qui regroupe près de 300 organismes, permettrait donc d’offrir de meilleures ressources pour cette clientèle défavorisée, de créer plus de logements sociaux et d’améliorer les installations actuelles.

Selon Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM, l’enveloppe est devenue «nettement insuffisante» et les besoins augmentent de plus en plus.

« Il y a davantage de gens dans la rue, les logements coûtent de plus en plus cher. Les gens qui travaillent ont aussi besoin d’être soutenus à plus long terme», a-t-il expliqué.

De plus, ce dernier révèle qu’il y aurait eu environ 55 000 hommes qui ont fréquenté les refuges à Montréal au cours de l’année dernière, soit une augmentation de 5 % par rapport à l’année dernière.

Engagement politique

Le RAPSIM a d’ailleurs rendu visite aux députés de l’opposition fédérale Gilles Duceppe du Bloc Québécois, Thomas Mulcair du NPD, Justin Trudeau et Marc Garneau du Parti libéral pour qu’ils s’engagent à porter leurs revendications.

Ces derniers ont donc signé une pancarte à l’allure d’un bulletin de vote en faveur «d’un budget accru pour la lutte à l’itinérance».

Aux dires de M. Duceppe, «la crise économique n’est pas terminée pour tout le monde» et Ottawa devrait investir pour les gens dans le besoin, «plutôt que de faire des cadeaux de 3 milliards $ aux grandes pétrolières».

L’aide du gouvernement fédéral accordée à l’itinérance en 2010 a permis notamment de développer les installations de l’organisme Cactus qui intervient auprès des personnes toxicomanes et d’ouvrir le Café L’Itinéraire pour favoriser l’insertion sociale des personnes itinérantes.

Flickr

Next »

Contact us

Riding Office
529, rue Jarry est, bureau 302
Montréal (Québec) H2P 1V4
T: (514) 277-6020
E: trudeau.j@parl.gc.ca